Mot de passe oublié ?

Déconnexion
Landscape icon

Tenir le téléphone en position verticale

Julien Escot

Le codex de bar par Julien Escot

Le bar n’est pas une fin en soi, ce n’est que le début.

La seule statue que je mettrais au Papa Doble est celle d’Ernest Hemingway, qui se trouve au restaurant El Floridita, à La Havane.

Aidez votre client à se sentir unique et comme chez lui, il passera plus de temps dans votre bar et y dépensera plus d’argent.

Au moment d’ouvrir un bar, le barman doit se poser une question : travaille-t-il pour la reconnaissance de ses pairs ou pour répondre à la demande de ses clients ?

Être barman, ce n’est pas une question de concurrence, c’est surtout de l’hospitalité. La force des barmen français réside dans leur sens de l’hospitalité et dans leur culture culinaire.

L’analyse, c’est ce que je fais le mieux; ce qui n’est pas si mal pour un barman.

Je suis tout sauf un homme de science.

Si après avoir vérifié le stock, vous êtes toujours dans l'obscurité, cela signifie que vous allez devoir demander des explications pour trouver la lumière.

De bonnes chaussures sont celles dans lesquelles vous vous sentez bien et dont vous vous sentez fier !

Les journalistes posent des questions sur absolument tout sauf sur le temps que nous passons à travailler !

La saleté derrière certains bars est l’une des choses qui m’agace le plus.

Un bon barman saura mieux que vous ce que vous voulez. Après vous avoir posé quelques questions, il saura déterminer la bonne boisson pour la bonne personne, au bon moment. Si ce n’est pas le cas, changez de bar !

Un sourire communique de la sympathie, ça ne s’apprend pas devant un miroir…

Je ne peux pas vivre sans projets, sans objectifs, sans ambition, sans passion et par-dessus tout, sans liberté !

Essayez le cocktail Rhum Steak par Julien Escot

Essayez le cocktail Rhum Steak par Julien Escot

JavaScript doit être activé dans votre navigateur pour que notre site web fonctionne correctement.Veuillez l'activer.